La Menuiserie


C’est au XIIIe siècle, sous le règne de la dynastie des Mérinides (XIIIe -XVe siècle) que le travail du bois atteint son apogée dans la ville de Fès. Les arts et métiers du bois se déclinent en trois grandes catégories : le bois domestique, le bois d’architecture et le bois liturgique.

 

Les techniques de travail sont très variées; on y trouve la sculpture, la gravure, l’assemblage, le tournage, la peinture et la technique dite mouquarnas avec les variétés que renferment chacune de ces techniques. Il en est de même pour les bois utilisés, du bois de cèdre le plus répandu, en passant par le bois de chêne au Thuya, la matière première des métiers du bois est elle aussi très diversifiée.

 

Largement répandue dans le royaume, le travail du bois connait néanmoins certaines particularités dans la ville de Fès. Ainsi, la peinture sur bois, et le moucharabieh représentent des spécialités fassies.