En plein air


Il faut parvenir à se détacher de la beauté hypnotique de la médina, de ses ruelles tortueuses et animées, des ouvrages d’art qui parsèment la cité et du faste orientaliste des palais. On peut alors s’adonner aux plaisirs du sport en plein air, en respirant à plein poumon l’air vivifiant qui descend en direct du moyen atlas.