Un vivier de métiers traditionnels


Meknès dispose d’un cachet authentique et spécifique notamment en ce qui concerne l’art du bois (sculpté, teint), du tissage (tapis, hanbel, broderie…), l’art du fer forgé, fer damasquiné, dinanderie, bijouterie, cuir (maroquinerie, reliures et babouches), céramique et pierres taillées. La ferronnerie dite damasquinée est unanimement reconnue au Maroc. A cela s’ajoute le travail d’orfèvre des menuisiers et artisans et la fabrication des moucharabiehs, embellissements des grilles et fenêtres en bois de cèdre façonnés et assemblés de manière géométrique. Le secteur de l’artisanat compte environ 21 mille unités spécialisées dans la production artisanale à base de bois (sculpté, teint, tourné) du tissage (tapis, hanbel, couture traditionnelle, broderie), du cuir (maroquinerie, reliure, babouches), des métaux (ferronnerie, damasquinerie, bijouterie) et de la terre (céramique, poterie, zellige traditionnel, sculpture sur plâtre).