Paysages et sites naturels


La région de Fès-Meknès regorge de richesses touristiques attrayantes et diversifiées pouvant jouer un rôle important dans son développement socio-économique :
Grace à leur patrimoine historique et architectural, les deux villes médiévales (Fès et Meknès) peuvent développer un tourisme essentiellement culturel : Fès, la capitale spirituelle du Royaume, est connue par ses arts traditionnels et son patrimoine architectural riche et authentique ; Meknès constitue avec son patrimoine et le site Volubilis un carrefour civilisationnel attractif.Les deux villes sont classées patrimoine universel par l’UNESCO.

La province de Moulay Yacoub est connue par les sources thermales de Moulay Yacoubayant des propriétés thérapeutiques dans un paysage reposant et vallonné offrant la possibilité de diversifier l’offre touristique de la région en ajoutant le «tourisme de cure » .

La province d’Ifrane regorge d’importants sites naturels attractifs au sein d’une cédraie qui s’étend sur 115.920 ha ; il s’agit de sources, lacs, rivières, offrant la possibilité de développement du tourisme de nature, celui rural et de l’éco-tourisme :
– Dayet Aoua, lac hachlaf, lac ifrah, lac Nduit, lac Tifounnassime, lac Afnouine, Aguelman..
– Source Ben smim, Sidi rached, zenouka ajaabou, ain aghbal, ras elma, amghas, ain nokra..

La province de Sefrou, avec un paysage naturel diversifié, offre l’opportunité de développer différents produits touristiques dans des sites naturels de grande attraction :
– Forêt Takaltount, forêt de Taffert, massif de Bouyiblane, dayet iffer, dayet Afourgagh..
– Source Ain sebou, Ain Timdrine, Ain Soltane, Ain Regrag, Ain Chifa, Ain Jerrah, Ain Reggada, cascade Alla ou Ichou…
– L’arrière pays de Sefrou: Imouzzer Kandar, Bhalil, Elmanzel, Sebou, Taffert, Bouyiblane.. pourrait offrir des randonées pédestres, équestres, à vélo très attrayantes.

La province de Taza comprend des sites naturels au sein d’une forêt qui s’étend sur 210.777 ha et incluant le Parc National de Tazekka, la station estivale bab Boudir, les cascades de Ras Elma, les grottes Friouato, grottes Chaâro et Ciker Oued el bared, la lac tamdo, Ain Elha mra ; en plus de réserves de chasses permanentes.

La Province d’Elhajeb peut connaître le développement de l’agrotourisme, du tourisme écologique et des activités recréatrices (la chasse, la pêche, les randonnées, les circuits des lacs, le sport de montagne..) et ce, grâce aux sites naturels : Source Ain Khadem, source Assalama, source Ain Bitit, source Ain Bouteghzaz, source Ain Madani…

La province de Taounate peut attirer les visiteurs attirés par l’écotourisme et de nature (randonnées, cyclisme de montagne, chasse et pêche…) et ce, grâce sites naturels:
-La zone d’Oudka à Rhafsai (1.600 m d’altitude) sources d’eau fraîche et belvédères..
-La localité de Bouadel qui dispose d’une source à grand débit (site estival)..
-Les lacs collinaires et barrages (pêche et sport nautique)
-Les montagnes et espaces forestiers (chasse et randonnées..)
-Les grottes et les cavernes Kahf Arouss, Kahf Sidi Ali ben daoud, Kahf Ras lakbour ..

La province de Boulemane est caractérisée par les activités de chasse et par les sources en eau abondantes et de fort débit.
-Les steppes d’Alfa offrent la possibilité de pratiquer la chasse (cynégétique) et l’installation des amodiations de chasse.
-L’abondance des sources en eau naturelles et de fort débit peut encourager le tourisme de nature et l’éco-tourisme : Ain Tadout à Sekoura, source Titzil à Guigou, source Tissaf..